L'ire Du Dire

Emission littéraire RFPP 106.3 - Podcast

L’ire Du Dire n°3 : Les femmes de lettres invisibilisées

On connait les inégalités subies par les femmes et les conquêtes civiques acquises après des années de lutte : droit de vote, accès ­aux fonctions politiques, autonomie juridique et financières, droit au respect de l’intégrité physique. Il y a des inégalités moins criantes ou moins connues, parce que ne concernant que certaines catégories de femmes. Il s’agit de celles qui ont écrit, énoncé une pensée qu’elle soit politique ou philosophique. Nous parlerons aujourd’hui de ces femmes et de l’« invisibilisation » de leurs apports artistiques et conceptuels.Pillage et plagiat des idées publiées par des femmes, de leur style, de leurs apports en matière d’art et en l’occurrence de littérature. On se souvient que Verlaine a inventé le vers impair, parce que l’histoire a gommé le nom de Marceline Desbordes Valmore qui fut la première à employer cette métrique. Il y a bien d’autres exemples, bien d’autres noms évincés, et beaucoup de femmes brillantes et inventives dont on a gommé toute trace. Omission dans les bibliographies, déni d’antériorité, non-attribution d’un concept à son auteure ou ­encore, plus insidieusement, marques de condescendance, rumeurs et calomnies. Elles furent nombreuses à tenter de faire valoir leur voix. 

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 L'ire Du Dire

Thème par Anders Norén